Saturday, 23 August 2014

J’aurais voulu être un artiste





Maxime se prépare à sa soirée en face du Théâtre Denise Pelletier, pour le Grand Débarras 2014.

Lieu de diffusion culturelle de sa jeunesse, Maxime a découvert le théâtre à l’intérieur de ces murs.

Les écoles secondaires, Cégep ou universités déplacent des meutes de jeunes âmes pour ouvrir leurs esprits à accueillir la culture avec un grand C.

L’excitation est toujours la même : les lumières se ferment, les projecteurs s’enflamment pour allumer les émotions des spectateurs qui s’abandonnent à l’expérience théâtrale.

Le partage d’émotion est à l’état pur, entre un personnage de Molière, Shakespeare, Feydeau et son public.

Le théâtre est l’endroit où tous les rêves sont permis. Maxime y a rêvé d’amour impossible, de passion et de courage. Son idéalisme s’est alimenté par les plus belles répliques d’une autre époque.

Maxime vit sa créativité par procuration à travers ces personnages qui s’adressent à lui sur la scène.

Maxime a toujours rêvé d’être un artiste.

Il réalise aujourd’hui qu’on né artiste, qu’on ne le devient pas.

Maxime, artiste en cravate, crée aujourd’hui le monde qu’il imaginait autrefois dans son siège du Théâtre Denise-Pelletier.

Dans les mots de Fugain :
Attention, mesdames et messieurs, dans un instant on va commencer
Installez-vous dans votre fauteuil bien gentiment
5, 4, 3, 2, 1, 0, partez, tous les projecteurs vont s'allumer
Et tous les acteurs vont s'animer en même temps

Attention, mesdames et messieurs, c'est important, on va commencer
C'est toujours la même histoire depuis la nuit des temps
L'histoire de la vie et de la mort, mais nous allons changer le décor
Espérons qu'on la jouera encore dans 2000 ans

Nous avons 20 ans et plein de chansons
Comme le printemps, nous allons danser dans votre maison
Notre pain est blanc, notre vin est bon
Si vous le voulez, c'est de bon cœur que nous partagerons

Attention, mesdames et messieurs, dans un instant, ça va commencer
Nous vous demandons évidemment d'être indulgents
Le spectacle n'est pas bien rôdé, laissez-nous encore quelques années
Il ne pourrait que s'améliorer au fil du temps

Attention, mesdames et messieurs, dans un instant, ça va commencer
Installez-vous dans votre fauteuil bien gentiment
5, 4, 3, 2, 1, 0, partez, tous les projecteurs vont s'allumer
Et tous les acteurs vont s'animer en même temps

Nous avons 20 ans et plein de chansons
Comme le printemps, nous allons danser dans votre maison
Notre pain est blanc, notre vin est bon
Si vous le voulez, c'est de bon cœur que nous partagerons

Attention, mesdames et messieurs, dans un instant, on va commencer
Il se peut que vous soyez choqués de temps en temps
Mais surtout ne vous inquiétez pas, n'allez pas faire des signes de croix
Et rappelez-vous qu'un jour vous avez eu 20 ans



No comments:

Post a Comment