Thursday, 31 July 2014

La tête dans les nuages


Les nuages persistent et signent: le soleil s'avoue vaincu. Le ciel de Montréal sert de refuge au rêveur.

Maxime a les deux pieds sur terre et la tête dans les nuages.

Il marche d'un pas ferme sur la rue Ste-Catherine, ne s'attardant pas sur son chemin à tout ce qui l'entoure.

Maxime revient sur terre au travail, mais idéalise sa vie et ses ambitions artistiques.

Montréal fait rêver Maxime, qui avance souvent à reculons.

Pour l’esprit d’un enfant comme Maxime qui, avec toute la fraîcheur de son  jeune âge, était confiné par son éducation dans une maison en ville, il ne restait guère d’autre moyen de s’échapper que de tourner un regard plein de désir et d’attente vers l’atmosphère.

Maxime cherche et trouve son équilibre de vie à travers les Cirrus, Stratus et Cumulus.



.

Le pianiste à deux oreilles



Dès l’âge de cinq ans, Maxime a été initié à la musique. Ses premières notes de piano indiquaient déjà une passion en devenir.

Son professeur, Rina Dupuis (mère de Roy Dupuis), lui inculqua une appréciation de la musique qui demeure en lui aujourd’hui.

Dès ses premiers cours, le professeur s’exclama : Maxime a beaucoup d’oreille

Et Maxime de répondre : J’en ai seulement deux.

Aujourd’hui encore, la trame sonore de sa vie se fait entendre dans les rues de Montréal.

Du Piknic Electronik à la Maison Symphonique, du Musée McCord à la Place de la Paix, la musique s’invite et s’infiltre dans l’expression de ses émotions.

Montréal se dévoile à lui dans toute sa sonorité.


Le son de la musique en ville le berce et le réconforte.

La guerre symphonique

video
 

Par un soir d’été à Montréal, Maxime a suivi son étoile jusqu’à la Place de la Paix.

Au programme, la guerre (des étoiles).

L’expérience auditive et visuelle qu’il découvrit lui rappela les raisons qu’il aime l’été à Montréal.

Jamais, la guerre des étoiles n’aura autant symbolisé sa quête, son besoin d’aventure et de dépassement.

Le parapluie jaune - chronique d'un Montréal pluvieux

 
 
Chronique d’un Montréal pluvieux
Sous la pluie de juillet, les feuilles s’inclinent devant la force de l’orage.
Montréal pleure toutes les larmes de ses nuages.
 
Maxime regarde  la nature nettoyer les tâches du passé. Il sait maintenant que l'avenir lui appartient.
 
Sur la rue, parmi les travailleurs pressés comme des citrons jaunes, se faufile une âme perdue. Elle tient du bout de ses doigts un parapluie jaune.
 
La chaleur qu'elle dégage réchauffe le trottoir comme un le soleil qui sort pour lui faire un clin d'œil.
 
L’arc-en-ciel qui suivra viendra illuminer son cœur.



Il était une fois, foi, foie

Foi: conviction dans la véracité d'un système de croyances,  ferme assurance dans l'espérance d'une chose

Fois: marque la multiplication, la quantité

Foie: organe des vertébrés qui assure trois fonctions vitales : une fonction d'épuration, une fonction de synthèse et une fonction de stockage



Après des années d'épicurisme gourmand dans les tablées de Montréal, Maxime se retrouve en transformation du foie.

Mangeait-il ses émotions à toutes les fois ?

Perdre du poids est une question de libération émotionnelle.

Repérer ce qui nous pousse à manger nous redonne la foi.

Maxime se transforme à vue d'oeil, ce qui lui ouvre les yeux sur ce qu'il peut devenir.

Wednesday, 30 July 2014

Maxime in the city


Maxime est né à Montréal dans les années 70, période de croissance majeure pour la ville. Il y est revenu 20 ans plus tard pour y étudier, travailler et fonder sa famille. L'amour de Maxime pour sa ville est-elle simplement un amour propre, un retour à l'enfance ? Il a vu sa ville grandir, s'agrandir, se fusionner, se défusionner et se reproduire en arrondissements. Il a étudié dans les quartiers Ahuntsic et Côte-des-Neiges, avant que ceux-ci deviennent des arrondissements. Lieu d'apprentissage de la vie, Montréal a été la toile de fond du film de sa vie. Maxime rêve encore à une ville qui lui ressemble, ouverte, transparente, généreuse et communautaire. Il cherche à laisser sa marque, a être aimé et reconnu.

Maxime

Maxime cherche sa source et il la trouve dans la signification de son prénom...



Qui est il ?

Marqué par un maître nombre, Maxime possède une forte personnalité, ce qui lui confère de l'ascendant sur autrui. Il se montre actif, énergique, dynamique et courageux, et son tempérament est passionné. Adaptable et malléable en apparence, il saura faire valoir ses droits et ses idées avec douceur, certes, mais aussi avec une pointe de machiavélisme et, le cas échéant, de fermeté : une main de fer dans un gant de velours... Il a de multiples projets, de grandes idées, encore faut-il qu'il soit capable de les mettre en application. L'action est cependant son exutoire, car sa grande nervosité ne le met pas totalement à l'abri de crises émotionnelles. Si l'intensité du moment présent lui semble trop forte, il pourra vivre une octave au-dessous, sous l'influence du nombre 2 : il subira alors davantage son destin et restera dans un rôle de second rang, mais cela lui permettra de mener sa vie plus confortablement, sur un rythme moins trépidant. Pourtant, en règle générale, il est stimulé par la difficulté. Son sens de la justice est très aiguisé, et il a des réactions violentes devant toute iniquité. Ce qui est humain ne lui est point étranger et il possède souvent un idéal fraternitaire qui le fait s'intéresser à autrui ou adhérer à des groupes et à des associations à but social ou politique. C'est aussi un homme intuitif bien qu'il préfère afficher son esprit logique... Il peut osciller entre une possessivité absolue et un certain altruisme. Enfant, Maxime est volontaire, bon élève car travailleur, actif. Parfois très perfectionniste, voire maniaque, dans un domaine particulier, il s'avère paradoxalement indiscipliné dans un autre. Les activités de groupe sont à favoriser et permettront de développer son sens de la solidarité. Il peut aussi y avoir chez lui une alternance assez déconcertante de suractivité et de laisser-aller.

Qu'aime-t-il ?

Il est très attaché à sa famille et fera beaucoup d'efforts pour conserver une bonne harmonie avec ses proches.Maxime est un adepte de la paix même s'il lui arrive parfois de déclarer la guerre. Il a souvent un sens esthétique développé qui le fait s'intéresser à l'art ou aux celles choses. Il recherchera le confort d'un nid douillet. En amour, il est souvent difficile car il cherche la perfection. Aussi, à cause de ses intransigeances, risque-t-il de passer à côté du bonheur sans le voir. Dirigiste et pointilleux, imbu de grands principes, il n'est pas toujours facile et risque de rompre un peu vite en pensant toujours trouver la perle rare. Mais existe-t-elle ?

Que fait il ?

Avec un aussi large éventail de possibilités, toutes sortes de voies lui sont offertes : les activités d'écoute et de conseil, ce qui concerne de près ou de loin la vente, le tourisme, le marketing, les voyages..., une orientation artistique, ou touchant le domaine de l'esthétique, de la cuisine, de la restauration ou de la gastronomie..., une profession exigeant de la précision, de la minutie.

Suivre son étoile




Aujourd'hui, une amie de Maxime lui a souligné l'importance de suivre son étoile. Telle une rencontre des astres, Maxime a suivi une lumière qui scintillait dans ses yeux. Encore une fois, Montréal se dévoile à Maxime sous un nouveau jour et lui permet d'exploiter son potentiel de créativité. Maxime prend le contrôle de son voyage et change la destination. Il relèvera un nouveau défi sous peu qui mettra à contribution ses talents et son esprit communautaire.

Maxime suit son étoile...


L’eau (deuxième temps)

L’eau (deuxième temps)

Montréal est née de l’eau, mais son développement s’en est détourné.

Maxime est né signe d’eau à Montréal, mais a grandit dans une autre ville de banlieue.

L’eau et Montréal auront permis à Maxime de se développer.

Comme Montréaliste, Maxime retrouve sa source dans son rapport avec l’eau et avec sa ville.


L'eau

L'eau

Maxime est une âme sensible qui navigue à travers les courants à la recherche de sa source. Montréal est pour lui un miroir de son âme: une terre fertile et dense entourée d'eau. L'eau est symbole de sagesse: elle prend la forme dans laquelle elle est maintenue et se déplace dans la voie de la moindre résistance.  Du liquide à l’état solide, à la vapeur – l’eau est le symbole de la métamorphose qui s'opère en Maxime.